Les costumes bigoudens          La grande coiffe

Evolution du costume

Les motifs des broderies

La coiffe bigoudène

La pose de la coiffe

Le costume de Kerity

La coiffe de Kerity

 

Collège Laennec, classe de 4ème 5

 
Cette coiffe qui attire le regard des touristes est en fait une mode, sa taille, ses dentelles peuvent changer selon les âges ou les communes. Elles étaient faites pour plaire, séduire mais ce fut aussi et surtout une fierté. 

Mais pourquoi est-elle si haute? La mode est souvent fantaisiste et répond davantage à des impulsions qu' à d'autres critères. Pour la petite histoire, les bigoudènes auraient élevé leurs coiffes en signe de révolte contre les flèches des clochers abattus par le roi Louis XIV il y a plus de 200 ans!

 

Bonnet (koeff bleo), dalet et lacets de coiffe

La coiffe n'a cessé de grandir de 1918 jusqu'en 1940. Parallèlement, elle s'embellit, les rubans ou lacets deviennent de fines et riches broderies presque transparentes. Autrefois brodées sur mousseline ou tulle, les coiffes sont maintenant en organdi. Autour de ces nouvelles modes se sont développées de nouvelles techniques d'amidonnage et de repassage.
Aujourd'hui, la coiffe encore portée, même si elle n'est plus indispensables, par quelques doyennes fidèles aux traditions : 643 femmes portaient le costume traditionnel au pays bigouden en 1992. 

Jeunes femmes portant de somptueux costumes brodés

  haut de page