La gastronomie bigoudène      La cuisine de la mer

Les poissons
Lotte au cumin
Lotte à l'armoricaine
Rôti de lotte

Les coquillages
Moules au cidre

Coquillages à la crème

Entrée de praires et montres crues

Bigorneaux

Les crustacés
Gratin de langouste

Bouquet de crevettes au sel fin

Crabe, sauce vinaigrette

  Les crêpes et les galettes
Historique

Les farines utilisées

Les ustensiles

Les recettes

Les gâteaux
Le gâteau breton

Le far breton

Adresses
Restaurants

Poissonneries
Conserveries
Criées

Collège Laennec, classes de 3ème 3 et de 4ème 3


Qualités nutritives des produits de la mer

Sole


Lotte

Le poisson, aliment symbole possède bien des vertus alimentaires, adaptées aussi bien aux besoins de force et d'énergie qu'à celui en quête de silhouette fine et allégée.

Le poisson est riche en protéines, contient très peu de glucides et de lipides. C'est un aliment très peu calorique. 

Composition d'une sardine : 

  • 26,7% de protides
  • 11% de lipides 
  • 1,2% de glucides
  •  0,9% de sels minéraux
  •  60,2% d ' eau
Les crustacés

Langoustines
Le crustacé est un animal aquatique articulé à respiration branchiale et à carapace.

Les principaux crustacés de nos côtes : 

  • araignée (crabe) 
  • dormeur (crabe)
  • étrille (ou crabe cerise)
  • crevette 
  • galathée
  • homard
  • langouste
  • langoustine
Les coquillages
 
Assiette de coquillages
Dans le pays bigouden, on trouve plusieurs sortes de coquillages :
  • les montres, les praires, les palourdes les couteaux, les scorbiculaires que l'on trouve plus facilement dans le sable grossier,
  • les coques dans le sable vaseux,
  • les bigorneaux, les moules sauvages, les ormeaux sur les rochers.

Il est rare de trouver des huîtres et des coquilles Saint-Jacques, en pratiquant la pêche à pied. En général ces coquillages proviennent d'élevages.

Les réserves des coquillages sont de nature glucidique, ils ne sont donc pas gras.

  haut de page