La galoche bigoudène                 Regards 

Présentation

Principe

Préparation du jeu

Jouer pour comprendre
   les bons gestes
   analyse d'un jeu
   les tactiques
   règlement officiel

Vocabulaire

Origine et évolutions

Contacts

Regards

 

 

Collège Laennec, classe de 4ème 2

Nous avons appris à jouer à la galoche...

Pour moi, avant, j'imaginais que la galoche était comme le jeu de pétanque. Il fallait approcher le palet (que je croyais rond) le plus près de la galoche (que j'identifiais au cochonnet). Je pensais que c'était exactement la même chose.

La première fois que j'ai vu jouer à ce jeu, c'était en passant dans le bourg de Combrit. Il y avait des messieurs qui jetaient un truc plat et rond et je ne comprenais pas ce qu'ils faisaient. Maintenant que j'ai appris quelques règles, la façon de prendre en main le palet, je trouve ce jeu très intéressant.
Les règles sont peut-être un peu difficiles à comprendre et le palet un peu lourd mais j'aime bien ce jeu tout de même. 

Je me suis renseigné et je sais qu'il y a des compétitions. Je pense que j'irai voir comment cela ce passe. 

Je suis content d'avoir participé à la création d'un site Internet sur la galoche pour faire connaître ce sport dans le monde entier.

Mathieu 4eme2

  haut de page

J'avais déjà joué une fois à la galoche, chez le président du club de Plomeur. Il nous avait appris quelques coups, et nous avions joué pendant une heure. Je n'avais pas totalement compris le comptage des points, et j'avais perdu.

Cette fois-là, le mardi 25 janvier, il était neuf heures, quand le professeur de Français est venu nous chercher, avec le professeur de Technologie et nos "instructeurs". Nous nous sommes dirigés vers le parking de la salle de sport. Là, nous nous sommes regroupés autour de nos "instructeurs". Ils étaient trois, probablement retraités. Ils nous ont d'abord montré quelques coups, et comment commencer une partie. Ensuite, nous avons formé des groupes : j'étais avec Fabio et Alain. Nous nous sommes entraînés à tirer et à dégalocher. Les palets étaient gelés à cause du froid, c'était désagréable. Comme ils étaient en fer, ils laissaient des traces de rouille sur les doigts. Après ce petit "échauffement", nous avons formé de véritables équipes afin d'entamer une partie pour de vrai. Nous jouions à trois, contre Romain, Christophe et Loïc.

Nous avons appris les règles tout en jouant, au fur et à mesure que la partie avançait. Nous avons joué pendant une heure, et nous avons gagné 12 à 0 ! Ensuite, nous avons posé quelques questions à nos instructeurs, avant de repartir en cours.

Je considère la galoche comme un divertissement plutôt que comme un sport, car on ne bouge pas assez, surtout lorsqu'on joue par équipes de plus de deux.

C'est un jeu assez simple à comprendre et qui nécessite peu de matériel. Cependant, si on envisage de gagner, le jeu requiert un minimum d'adresse : placer palet le plus près possible de la galoche tout en étant situé à 9 mètres de celle-ci demande d'être adroit. Bien que le jeu ne m'ait pas déplu, je ne pense pas que j'y rejouerai. Peut-être plus tard, beaucoup plus tard...

Pierre 4eme2

  haut de page

Le mardi 25 janvier avec la classe nous sommes allés recevoir un cours de galoche car en technologie on crée un site sur la galoche. 

Trois personnes âgées nous ont d’abord expliqué les règles du jeu, ensuite on a joué. 

Avant ce jour là je n’avais jamais joué. Vu de l’extérieur je croyais que c’était une activité facile mais il faut être précis et adroit dans le lancer et ça, c’est une autre histoire ! 

Les personnes qui étaient venues nous initier étaient gentilles et nous ont expliqué non seulement comment il fallait tenir le palet dans la main mais aussi le but de ce jeu, assez simple finalement, puisqu’il s’agit de faire tomber la galoche avec le palet. Les règles ne sont pas aussi évidentes sachant que si le liper est plus près du palet que de la galoche alors il y a point mais que si le liper est plus près de la galoche alors il y a 2 points dessus. Les parties se terminent à quinze points.

J’ai trouvé ce jeu intéressant, car je me suis assez bien débrouillé mais je ne crois pas que je pourrais jouer à la galoche tous mes samedis après-midi comme je vois certains vieilles personnes le faire. Je pense que la galoche est plutôt un loisir pour les personnes âgées plutôt que pour les jeunes : il faut être trop calme, et ce n’est pas toujours très facile…

Yann 4eme2

  haut de page

Le mardi 25 janvier, de 9 heures à 11 heures, notre classe est allée jouer à la galoche. Trois joueurs en retraite sont venus au collège pour nous faire découvrir ce jeu bigouden. Ce jour là, il faisait froid, ce qui ne facilitait pas la prise en main des palets en fer. 

La classe a été séparée en 3 groupes : les filles d'un côté, ceux qui avaient déjà joué et qui avaient une certaine pratique, et les autres garçons qui découvraient. 

La galoche est un bouchon en bois d'une hauteur de 10 centimètres environ. La pièce métallique, appelée liper est de même diamètre que la galoche pour être placée dessus et l'on joue avec 3 palets. 

Je ne pensais pas que ce jeu demandait autant d'adresse pour "dégalocher", mais je ne me suis pas trop mal débrouillé. J'ai même trouvé la partie intéressante car j'ai gagné, mais il faut acquérir une technique particulière (pas si simple!) pour parvenir à bien "piquer" ou "dégalocher".

Alain 4eme2

  haut de page

Lorsque j'était en CM2, j'avais eu une initiation à la galoche et j'avais trouvé ça difficile, mais quand nous avons pratiqué ce jeu au collège, j'ai trouvé celui-ci plutôt convivial et intéressant parce que c'est une activité d'équipe.

Le froid et le mauvais temps m'ont encouragée à jouer car il fallait bouger pour ne pas avoir les doigts gelés. Les personnes présentes nous ont enseigné la galoche en répondant à nos questions et interrogations. J'ai pu remarquer la différence d'esprit entre les filles et les garçons. Ces derniers se disputaient entre équipes adverses le temps du jeu, or les filles, elles, jouaient mais n'étaient pas rivales. 

Cette dernière expérience m'a apporté beaucoup de choses comme l'envie de rejouer à la galoche et l'intérêt à regarder les galocheurs en pleine action. Je pense tout de même qu'il ne faut pas qualifier ce jeu de sport car selon moi il semble que ce soit plus un divertissement ou un passe temps qu'un véritable défoulement physique !

Marine 4eme2

  haut de page