La galoche bigoudène          Vocabulaire du galocheur

Présentation

Principe

Préparation du jeu

Jouer pour comprendre
   les bons gestes
   analyse d'un jeu
   les tactiques
   règlement officiel

Vocabulaire

Origine et évolutions

Contacts

Regards

 

 

Collège Laennec, classe de 4ème 2

Trois galocheurs en action

Le vocabulaire breton est très varié. Lorsque l'on joue à la galoche, à plus forte raison avec un bigouden, il vaut mieux comprendre son langage. Voici donc la liste des principaux termes utilisés, accompagnés de leur signification !

Cette liste donne les mots tels qu'ils sont prononcés dans le Pays Bigouden, suivis de leur forme écrite.

Mots en breton Traductions et significations
Ar pez (ar pezh) Le palet . Ce mot a deux pluriels: peiou (pezhiou) ou pi. Les marins disent "c'hoari pi",jouer aux palets , et non " c'hoari c'haloj , jouer à la galoche .
Al liper (liper) Pièce de monnaie qui représente l'enjeu et que l'on place sur la tête de la galoche.
An nant (nant) Le sillon, la ligne ou se place le joueur. Un mot qui signifiait en gaulois la vallée. Il rappelle que jadis on traçait ce sillon du rebord du talon...
Ar stank (stank) Du verbe stankan (boucher, obstruer), se dit du palet qui garde la galoche.
Digalocha (digalochan) Dégalocher - Faire tomber la galoche en faisant trois pas en avant du nant.
Dibenna (dibennan) Décapiter, viser la galoche à la tête.
Dislonka (dislonkan) Rejeter, vomir, projeter le liper vers le bas en touchant la galoche à la base.
Trap' douar (tapoud douar ) Prendre de la terre : faire rebondir le palet sur le sol pour qu'il frappe la galoche à la tête, afin de projeter le liper vers le haut.
C'hoari bolinch Jouer la bolinche : piquer en basculant le palet devant la galoche. Ce coup aurait été lancé par Jakez Reun, de Treguennec, vers les années soixante, d'ou l'ancien nom de "taol Jakez Reun". La bolinche est un filet coulissant, réputé ravageur. Le "taol bolinch" est interdit en concours.
Mont barz (mont e-barzh ) Aller dedans : piquer en cherchant à renverser la galoche.
Chom a-goste (a-gostez ) Rester à coté : piquer prudemment en évitant de faire tomber la galoche.
C'hoari bou Action qui consiste à donner au palet piqué un angle proche de la verticale, pour qu'il croche dans le bitume.
C'hoari kaletes Jouer à la galette, se dit du jeu d'un débutant qui pique en faisant glisser le palet sur la route. C'est l'opposé de "c'hoari bougn".
Deut e (deuet eo) C'est venu, c'est réussi : le point est acquis à celui qui vient de jouer.
Dei e (dehi eo) C'est à elle : la galoche tient le point.
Ober dru (druz) Faire gras : donner le point à la galoche et donc l'engraisser. La mise est augmentée d'un point.
Ober dehi Donner le point à la galoche.
Lakad much (lakaad much) Consiste à mesurer la distance entre le liper et les palets et la galoche, pour savoir à qui revient le point, en cas de litige.
Much Mesure à l'oeil.
Distank Ouvert : qualifie une galoche non gardée par un "stank".
Kass da laé (d'al laez) Conseil donné du joueur de faire tomber le liper vers le haut. C'est le contraire de "dislonk".
Ar plass zo "La place est à toi" : renseignement donné au joueur que son palet est maître du jeu et qu'il peut dégalocher.
Mouil (mouilh) Terme de marine, mouiller l'ancre : conseil de ne pas jouer le second palet dans un jeu de défense.
Veun (eeun) Droit, conseil donné au joueur par son partenaire d'attaquer franchement la galoche.
Gwerzet (gwerzhet) Vendu : le point à été donné à l'adversaire.
Marc'h Cheval : la galoche touche un palet, où se trouve sur ou sous un palet. La galoche tient le point dans ce cas.

  haut de page