La pêche en pays bigouden          Le travail dans un port

Electricien 
Mécanicien 
Hydraulicien
Docker
Grutier
Patron pêcheur
Maître d'équipage
Matelot
Cuisinier
Magasinier
Mareyeur
Administrateur des affaires maritimes
Gendarme maritime
Directeur d'un armement

 

Collège Laennec, classe de 3eme 1




Cuisinier navigant
 
Description des activités :
Le cuisinier navigant assure la restauration à bord sans être, à proprement dit, un navigant. Il doit avoir au moins le pied marin afin de pouvoir supporter les voyages en mer. Il peut embarquer sur des bateaux de pêche, de commerce, ou de transport des voyageurs.
Conditions de travail :
Le cuisinier navigant peut être amené à partir 1, 2 ou 3 jours sur un bateau de pêche, ou une quinzaine de jours pour des croisières. Pendant ce temps il doit être capable de gérer toutes les quantités de nourriture fournis pour son voyage. 
Étant donné la fréquence et la durée des voyages en mer, il est déconseillé aux cuisiniers navigant d'avoir une trop grande attache sentimentale (femme, enfants). Il doit impérativement avoir le pied marin (tempêtes, tangages).
Débouchés :
Les besoins en cuisiniers sont faibles : 1 pour 15 à 20 hommes d'équipage. Les reconversions à terre , en restauration, sont rares et envisageables seulement pour les cuisiniers de ferries ou des bateaux de croisières.
Quel que soit le type de navigation, le cuisinier nouvellement embauché vit une période précaire dite "d'embarquement au voyage". Cette situation dure de 18 mois à 2 ans. Il est ensuite titularisé.
 
Salaires : 
Les numérations moyennes sont de 9000 à 11000 F mensuel net. 
Cependant, sur les navires de croisières qui sont dotés d'un service général beaucoup plus développé, la palette des numérations est plus large.
Sur le bateau de pêche, le cuisinier, comme les autres marins, est rémunéré à la part. Dans la grande pêche, s'est développée la formule du salaire à la part avec un fixe.
 

  haut de page