Récits de vie                                    La pêche
L'école
Récit de Romain
Récit de David
Récit de Cédric

L'usine
Récit de Emilie
Récit de Jérémy
Récit de Emilie D.
Récit de Anna-Noëlle

La guerre
Récit de Tony
Récit de Karine
Récit de Jessica
Récit de Delphine
Récit de Julie
Récit de Jérémy

La pêche
Récit de Anthony
Récit de Steeven
Récit de Gaël

Le menuisier
Récit de Jérémy

Le service militaire
Récit de Frédéric

La petite bonne
Récit de Lenaïg

       

   Je me promène dans la grève et en admirant tous ces rochers recouverts d'algues marines, je revois les scientifiques de Brest qui, un jour, sont venus me trouver pour me dire : "Nous sommes des scientifiques et nous prenons pour compte aujourd'hui et depuis des années que le pourtour de la Bretagne a des champs d'algues considérables qui nous apportent des tonnes et des tonnes d'algues marines".

     Ce qui est merveilleux car avec des algues, on peut faire des tonnes de choses. Je me rappelle, en 65,nous devions être une quinzaine à qui on avait demandé de s'y intéresser. Beaucoup de chefs cuisiniers s'y étaient intéressés mais avaient très vite délaissé et moi je trouve cela bête ! Car les algues marines sont des choses très intéressantes. Je pense que je fais partie des gens persévérants, qui avaient vu en ce produit, une véritable passion, car j'aime en parler et quand je commence à en parler, je ne peux plus m'arrêter, tous ces noms merveilleux donnés à ces algues me donnent une sensation de joie.

     Voilà, on peut être passionné de mécanique, moi, je suis passionné par les algues marines. La raison en est, je ne sais pas, cela m'a pris. J'avais toujours dit, que je vivrais au bord de mer et de voir la mer me suffisait en quelque sorte, mais je suis un très mauvais baigneur ! J'ai froid, quand je fais du voilier ! Et le jour où j'ai découvert les algues par des gens qui avaient su me le faire découvrir, eh ! bien là est arrivée l'étincelle de ma passion.

     Même si aujourd'hui, j'arrête pour des problèmes de santé, je suis toujours aussi passionné.

GAEL

  haut de page